Code postal ou ville
la carte de l'eure

CONCLUSION


C’est un choix fédérateur d’un projet parmi cinq bons projets. Il représente un investissement important (prés de 60 millions d’euros).

Dans deux ans, lors de la première phase de reconstruction de notre hôpital, prés de 9 unités ouvriront leurs portes dans les nouveaux locaux.

En fin 2012, le reste des unités seront elles aussi dans des nouveaux locaux ; il nous faut, sans attendre, inventer l’hôpital de demain. Il nous faudra, ensemble, réussir cette reconstruction mais surtout son ouverture, dans des locaux neufs, mais aussi avec de nouvelles organisations qu’il faudra là aussi ensemble déterminer et organiser.

C’est le pari de demain, qu’il faudra accompagner par une politique forte de gestion de notre amont et notre aval.