Retour ŕ l'accueil
Historique
Code postal ou ville
la carte de l'eure

Bref rappel historique


La loi du 30 juin 1838 oblige chaque département à se doter d’un établissement destiné à l’accueil de personnes souffrant de troubles psychiques. Le 21 mars 1860, un décret impérial déclare d’utilité publique la construction de l’asile départemental de l’Eure.

A l’initiative du Docteur Maximilien PARCHAPPE, l’édifice situé à proximité du site où s’élevait le château de Navarre, résidence de l’ex-impératrice Joséphine de BEAUHARNAIS, ouvre ses portes le 1er Août 1866 pour accueillir 170 hommes puis 150 femmes deux ans après.


L’hôpital est divisé, à cette époque, en deux sections :
â–ş d’un côté, les hommes, pris en charge par du personnel exclusivement masculin,
â–ş de l’autre, les femmes, sous la responsabilité de soignantes encadrées par des religieuses.



 
La mise en œuvre des soins en psychiatrie est organisée d’une manière particulière que le patient soit adulte ou enfant, le secteur qui lui prodigue les soins dépend de son lieu de résidence.

C’est ce que l’on appelle la sectorisation.
 





Découvrir les anciens locaux du CHS Navarre, les cellules des femmes, des hommes, etc...
C'est possible sous forme de balade virtuelle (voir menu "balades virtuelles")
 
 
 

A l'intérieur de chacun des secteurs, la même équipe médico-sociale devra assurer pour tous les malades, hommes et femmes, la continuité indispensable entre le dépistage, le traitement sans hospitalisation quand il est possible, les soins avec hospitalisation et, enfin, la surveillance de postcure.